Recette Rougail boucané bringelles (aubergines)


  Publié le   par   Pas de commentaire

Ingrédients / pour 6 personnes
– 1,3 kg de boucané
– 2 grosses bringelles (aubergines)
– 3 à 4 tomates plein champ mûres
– 2 à 3 oignons péi
– 4 gousses d’ail
– 3 branches de thym bien feuillu
– Poivre noir en grains
– 1 gros piment
– Sel
– Huile d’arachide

Réalisation :
– Difficulté : Facile
– Préparation : 30 min
– Cuisson : 40 min
– Temps Total :1h10

Résumé :
D’origine malgache, le rougail se caractérise par le fait d’être un plat assez épicé. il se compose traditionnellement entre autre de tomates coupées en petits dés, de gingembre pilé ou encore d’oignons émincés.
Le rougail que nous vous présentons aujourd’hui est à base d’aubergines. Facile à préparer, c’est un plat idéal pour les végétariens.

Préparation :
Etape 1 : Couper le boucané en tronçons de 1 à 2 cm et le plonger dans de l’eau bouillante dans une marmite pendant 10 à 15 minutes (ça lui permet de dessaler) .
Etape 2 : Écraser l’ail, le poivre, le piment, le sel et le thym effeuillé et les mélanger. Couper les tomates en dés. Couper les bringelles en rondelles ou en cubes. Lorsque ils sont très larges, couper les rondelles en 2 ou en 3 dans le sens de la largeur. Mettre dans un saladier plein d’eau légèrement vinaigré (vinaigre blanc) afin d’éviter qu’elles noircissent. Couper finement les oignons et les mettre de côté.
Etape 3 : Dès que le boucané a dessalé, l’égoutter puis le faire revenir, au choix, dans une cuillère à soupe d’huile jusqu’à ce qu’il soit doré en veillant à ne pas trop le cuire et retirer le surplus de gras.
Etape 4 : Additionner les oignons pour les faire roussir (rissoler) puis y rajouter les épices pilées, et continuer à faire revenir jusqu’à ce que les oignons aient roussi. Ensuite ajouter les tomates et faire mijoter 5 minutes à feu moyen. Puis égoutter les aubergines et les mettre dans la marmite.
Etape 5 : Couvrir et laisser cuire à feu doux durant 30 minutes tout en remuant de temps en temps. L’aubergine doit suer et fondre. C’est ce qu’on appelle une cuisson lente, à l’étouffée.


Auteur: Le cuisto