Carry Ti jacque Boucané

Le Carry Ti Jacque Boucané est une recette réunionnaise à base de poitrine de porc.

Dotée d’une saveur légèrement salée, la population réunionnaise l’associe souvent au riz lors des repas.

Si vous voulez ajouter cette recette de cuisine créole à votre menu du jour, suivez nos indications dans cet article.

Les ingrédients à rassembler avant de préparer le Carry Ti Jacque Boucané

Nous aurions besoin des condiments ci-après pour réaliser la recette du Carry Ti jacque Boucané :

  • 700 gr de boucané fumé ;
  • 600 gr de Ti Jacques ;
  • 5 gousses d’ail ;
  • 2 oignons ;
  • 5 tomates ;
  • Du Curcuma ou bien du Safran ;
  • Gingembre ;
  • Thym.

À noter que ceux-ci sont destinés à une table de 5 personnes.

Les étapes de cuisson à suivre pour réaliser le Carry Ti Jacque Boucané

La préparation de notre plat réunionnais prendra environ 1 heure 30 minutes et se déroulera en 5 étapes.

Faire bouillir les boucanés pendant 15 minutes

  • 1 – 2 – En premier lieu, nous allons hacher la poitrine de porc en plusieurs petits rectangles.

  • 3 – Ensuite, nous ferons chauffer de l’eau dans une marmite à feu vif.

  • 4 – Il faut y verser nos morceaux de viandes et les faire bouillir pendant 15 minutes.

Découper les ingrédients en petites lamelles : oignons, tomates, gingembre, ails

  • 5 – 6 – Entre-temps, vous pouvez couper vos oignons en petits dés.

  • 7 – 8 – Prenez aussi les tomates, lavez-les à l’eau tiède et découpez en petits morceaux.

  • 9 – 10 – Épluchez le gingembre et les ails. Ici, nous avons juste besoin de 5 à 6 gousses d’ail.

Égoutter les boucanés et les placer dans un bocal

  • 11 – 12 – Maintenant, versez une pincée de sel et une cuillère à café de poivre dans la bouillante de boucané.

 

  • 13 – Laissez bouillir davantage.

Si vous commencez à voir la coloration blanche et que le parfum du boucané commence à envahir votre cuisine, cela signifie que votre étape de cuisson est sur la bonne voie.

  • 14 – Vous pouvez égoutter les boucanés, les disposer dans un bol et laisser la marmite rester au feu.

Préparer un mélange d’ail et de gingembre dans la marmite

  • 15 – Bon, ajoutez-y les gousses d’ail.
  • 16 – Vous pouvez rajouter un peu de poivre et de sel si ceux de tout à l’heure ne suffisent pas. Dans ce cas, vous devez tester la saveur avant de vous décider.

  • 17 – 18 – Versez les morceaux de gingembre et pilez le tout.

 

Réaliser le dernier assaisonnement en mêlant le tout

  • 19 – À présent, prenez une autre marmite et faites chauffer de l’huile.

  • 20 – 21 – Ajoutez-y les oignons et faites roussir un peu.

 

  • 22 – 23 – 24 – Rajoutez le boucané déjà égoutté et le thym bien lavé.

 

  • 25 – Saisissez la mixture préparée préalablement (ail, gingembre, sel, poivre) et versez-la à l’intérieur.

  • 26 – Tournez pendant 5 minutes et bien mélanger.

  • 27 – Ajoutez les tomates et continuez à mixer.

  • 28 – 29 – 30 – Mettez une cuillère à soupe de curcuma et versez un peu d’eau.

 

  • 31 – Là, vous pouvez ajouter les ti jacques et mêler davantage.

  • 32 – Laissez bien réduire durant 15 à 20 minutes.

  • 33 – 34 – Ça y est, les étapes de préparation de notre recette créole sont terminées. Il ne nous reste plus qu’à les départager et à les déguster.

 

Bon appétit !

Carry Ti Jacque Boucané : Le point sur la poitrine de porc

Dans la cuisine réunionnaise, la poitrine de porc peut être cuisinée de différentes manières : cuite au four, poêlée, grillée, bouillie en cocotte.

Dans les recettes de l’île de La Réunion, elle est présentée en ragoûts, en potées ou en plat complet.

Elle est souvent accompagnée d’aromates, d’épices et de diverses sauces.

Sachez que la poitrine de porc peut être conservée au réfrigérateur pendant 3 jours si l’emballage n’a pas encore été défait.

Pour la congélation, c’est faisable pour une période allant jusqu’à 3 mois.

Enfin, notez que l’insertion d’une recette à base de poitrine de porc dans notre menu de cuisine de La Réunion peut nous être très avantageux.

Cette viande renferme des nutriments importants pour notre corps : potassium, sodium, phosphore, zinc, manganèse, fer, etc.

 

Pas de commentaire

    Laissez un commentaire