Gratin Palmiste

Chez les Réunionnais, la recette du Gratin Palmiste est souvent servie en entrée. Sa saveur douce et délicieuse a toujours mis en appétit les petits et grands.

Si on applique la bonne méthode, cette recette créole peut être réalisée en rien de temps et avec le plus grand succès.

Les ingrédients pour concocter cette recette de La Réunion

Pour réaliser le plat à Gratin Palmiste, il nous faut rassembler les condiments suivants :

  • Un palmiste ;
  • ½ litre de lait ;
  • 5 gr de beurre ;
  • 40 gr de farine ;
  • De la noix de muscade ;
  • Un peu de poivre et une pincée de sel.

Gratin Palmiste : La méthode de cuisson à adopter pour sa préparation

Vous devez mettre un gant avant de commencer à préparer cette recette de cuisine réunionnaise. Il protégera vos doigts des épines de palmiste.

Celles-ci sont, en effet, très pointues et risquent de transpercer davantage votre peau si vous ne faites pas attention.

  • Bon, commencez à peler le noyau de palmier verticalement et éclaircissez-le un peu. Ici, seul un grand couteau de cuisine peut faire l’affaire.

  • Continuez à éplucher et à effeuiller jusqu’à ce que la partie blanche et tendre apparaisse. Il s’agit du Chou Palmiste.

  • Normalement, vous n’avez pas à faire d’efforts particuliers pour trancher celui-ci puisqu’il est censé être doux. Dans le cas contraire, sachez que le morceau que vous avez choisi n’est pas bon.

  • Vous devez maintenant définir le format du noyau de palmier entièrement blanc. Ce dernier doit prendre la forme d’une bougie (sans la mèche enflammée bien sûr !) et doit être découpé en plusieurs gros morceaux.

  • Passons à l’étape suivante pour la préparation de cette entrée réunionnaise. Mettez une casserole d’eau sur le feu et versez-y un peu de sel.

  • Une fois bien bouillie, vous pouvez ajouter les morceaux de Palmiste.

  • À noter que le Palmiste ne supporte pas la lumière et s’oxyde rapidement. En ce sens, nous ajouterons de la farine à l’eau pour que cela s’assombrisse pendant l’ébullition.

  • Vous devez laisser bouillir le tout durant 10 à 15 minutes. Soyez prudent toutefois ! Le palmiste cuit très vite car il dispose d’une chair assez tendre. Évitez, ainsi, trop de cuir.

  • En attendant cette cuisson, procédez à la préparation de la béchamel. Versez 75 gr de ceci dans une braisière et laissez réduire.

  • Ajoutez, ensuite, 40 gr de farine.

  • Bien mélanger le tout et tourner jusqu’à ce que cela devienne pâteux.

  • Si vous avez réussi, versez le 1/2 litre de lait dans cette pâte et mixez-les.

  • Mettez un peu de sel et de poivre.

  • Après, ajoutez la muscade et 50 gr d’Emmental râpé.

  • Continuez à mêler. Le but est d’obtenir un mélange pâteux et non granuleux.

  • Prenez maintenant les palmistes bien cuits ; égouttez-les et coupez-les en rondelles. 

  • Les morceaux s’oxydent le temps de cette découpe.

  • À présent, beurrez un moule à gratin et placez les morceaux de palmiste tout au fond. Couvrir le tout avec la béchamel et du fromage râpé.

 

  • Pour faire dorer le mélange, cuire à 200 ° durant environ 15 minutes.

  • Une fois ce temps écoulé, vous pouvez, servir à table, cet apéritif typique de la cuisine de La Réunion. Dans l’idéale, elle se savoure pendant qu’elle est bien chaude.

Pourquoi ajouter régulièrement du chou palmiste à son plat ?

Le Chou Palmiste ou encore le cœur de palmier désigne la partie intérieure de la tige des palmiers poussant dans les zones tropicales comme l’Ile de La Réunion.

Comestible, cet aliment renferme plusieurs éléments nutritionnels favorables à notre santé.

100 gr de chou palmiste contient 2,8 gr de glucides, 0,3 gr de fibres, 620 mgr de Potassium, 71 mgr de Calcium, 44 mgr de Fer, 87,4 gr de protéines, 2 gr de sodium, 23 mgr de phosphore, 44 Calories, 163 mgr de Magnésium et 7,6 gr Lipides, 0,4 mgr de vitamines.

Il est riche en eau, pauvre en calories et en lipides. Le Cœur de Palmier offre, ainsi, plusieurs vertus incontestées pour notre corps.

La consommation régulière d’une recette réunionnaise à base de Chou Palmiste ne peut que nous être avantageux.

  • Celui-ci possède des propriétés anti-fatigues, antistress, antiallergiques et anti-inflammatoires.
  • Sa teneur en calcium et en phosphore assure la tonification et la minéralisation de nos dents et de nos os.
  • Son potassium stimule la contraction de nos muscles. La fibre favorise le transit intestinal.
  • Le zinc éveille les facultés reproductives et neurologiques de notre corps.
  • Le fer est bon pour la circulation de l’oxygène dans notre organisme.

Il est à souligner que le chou de palmiste est un aliment facile digérer. Les bébés de six mois peuvent déjà le déguster.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire